Valeur Socio économique de la Biodiversité

L’appréciation de la valeur économique et monétaire des composantes de la biodiversité est assez complexe n’en est qu’à ses débuts. Des tentatives et des évaluations de la valeur économique directe et indirecte de quelques écosystèmes et sites ont néanmoins été entamées A titre d’exemple le tableau ci-après récapitule la valeur directe et indirecte de la biodiversité en Tunisie : (Million DT courants)

 Valeurs d'usageValeurs de non usageTotaux
 Valeurs d'usage directValeurs d'usage indirectValeurs d'option et d'existenceValeur économiqueRendement monétaire
ComposanteAvec extractionSans extractionExternalités positivesExternalités négatives
Agriculture
Productions végétales2904,1ndndnd-2904,12904,1
Productions animales1655ndndnd-16551655
Pêche et aquaculture337ndndnd-337337
Sous total4896,100   -1294767,1004896,100
Forêt
Pâturage99,71 ---99,710,195
Produits ligneux5,59 ---5,593,066
Produits non ligneux31,33 ---31,337,344
Chasse et récréation et ramassage3,64 ---3,644,677
Sous total140,27040,699,23-5,72184,4715,282
Parcs nationaux0,8961,2111,5403,40507,0510,27
Autres
Ressources microbiologiques5,8ndndndnd5,85,8
Nappes alfatières3,2ndndndnd3,23,2
Invertébrés terrestres0,02ndndndnd0,020,02
Zones humidesndndndndndnd 
Totaux5046,2861,21142,23012,635-134,724967,6414920,672

Savoir faire traditionnel

Le Savoir faire traditionnel en relation avec la biodiversité et sa conservation a été relativement peu abordé. Seules des informations fragmentaires ou éparses ont été relevées et qui évoquent surtout des utilisations traditionnelles de certains produits à des fins alimentaires et médicinales.

Le savoir faire traditionnel a été surtout abordé pour l’agrodiversité. Malgré l’absence de connaissances précises sur ce savoir faire, l’existence de variétés anciennes locales ou de races animales locales sont autant de démonstrations de l’existence d’un savoir faire traditionnel.