Di Lu Ma Me Je Ve Sa
 
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 
 
 
 
 
 
 

bannière left

Stratégie nationale en matière de biodiversité

Après la ratification de la Convention sur la Diversité Biologique en Mai 1993, la Tunisie a élaboré sa première étude nationale, sa stratégie et son plan d’action nationaux sur la diversité biologique et ce depuis 1998. Le Plan d’Action a été actualisé en 2009 ce qui a permis une amélioration des connaissances sur la diversité biologique d’une part, et une compilation des différents programmes et projets menées par les différents acteurs en relation avec la conservation et la gestion des élément de la diversité biologique. Le plan d’action actualisé a été axé sur 5 axes identifiés sur la base d’une concertation assez élargie avec les différents acteurs sectoriels.
Plus d’information...

En réponse au nouveau plan stratégique de la CBD adopté par la dixième réunion de la conférence des parties (COP 10) tenue à Nagoya au Japon, la Tunisie, avec un concours financier du FEM et du PNUD, a entrepris depuis début 2014, l’alignement de sa stratégie nationale avec les 20 objectifs d’Aichi dudit plan stratégique dans le cadre d’un projet intitulé « Planification nationale de la diversité biologique en appui à la mise en œuvre du plan stratégique de la CBD ».

La Stratégie Nationale a pour objectifs :

  • Offrir un cadre favorable de collaboration entre les acteurs autour de la protection de la diversité biologique dans un contexte de changement et de développement continu ;
  • Couvrir l’ensemble des composantes de la biodiversité terrestre, marine et aquatique et mettre l’accent sur la conservation de la biodiversité locale ;
  • Reconnaître que de nombreux programmes et activités méritent ou nécessitent de la persévérance, des ressources et l’implication des communautés d’utilisateurs de la biodiversité, et que ces activités en tant que telles ne représentent qu’une partie de la solution de la conservation de la biodiversité.

Les principes directeurs de la stratégie nationale sont :

  • Les mécanismes de prise de décision devront intégrer à la fois les considérations d’équité économique, environnementale et sociale ;
  • Là où il y a des menaces sérieuses ou irréversibles de dégradation environnementale, l’incertitude scientifique totale ne devrait pas constituer une raison pour ne pas adopter des mesures préventives.
  • La dimension globale des impacts sur l’environnement des activités et des politiques devrait être reconnue et considérée ;
  • La nécessité de développer une économie dynamique, forte et diversifiée en mesure de renforcer la capacité de protection de l’environnement devrait être reconnue ;
  • La nécessité de maintenir et de rehausser la compétitivité internationale sur une base environnementale saine devra être reconnue ;
  • Une politique efficace et des mesures flexibles devraient être adoptées dans le sens du renforcement de la protection de la diversité biologique, telles qu’une évaluation améliorée de la valeur économique de la biodiversité, des mesures d’encouragement et des mécanismes de fixation de prix…
  • Les décisions et les actions devraient impliquer largement les communautés d’acteurs notamment pour ce qui est des questions qui les concernent.