Les Khroumirie/Mogods et le haut Tell

Les Khroumirie/Mogods

El Feidja, vaste massif forestier qui couvre plus de 20.000 ha qui comprend les plus belles forêts de chênes zeen du pays et même du Maghreb, ainsi que la plus importante population du cerf de berbéris; près de 3000 ha de ce massif sont érigés en Parc National ;

Ain Draham, très vaste massif forestier à base de forêts de chêne zeen et de chêne liège, avec d’importantes reconstitutions par enrésinement (pin maritime, pin pignon);

Tabarka, ensemble où en plus des subéraies et des cocciféraies, plutôt cantonnées aux dunes, il ya lieu de mentionner les pinèdes à pin maritime en peuplements purs ou en mélange avec le chêne liège, ainsi que les reconstitutions, particulièrement sur les dunes ;

Nefza, ensemble qui constitue un prolongement à celui antérieur pour faire la jonction avec les Mogods. Dans cet écosystème, la majorité des vallées et des pentes basses ont été mises en culture ;

Sejenane, où le chêne liège est remplacé par du chêne kermès et du maquis, en bonne partie reconstitués avec des résineux (pin maritime, pin pignon) et des eucalyptus ou transformés en prairies artificielles.

Ces ensembles comportent, en outre, des ripisylves à aulnes, frênes et parfois peupliers.
Ensemble comprenant une série de 5 écosystèmes forestiers qui s’étendent d’Ouest en Est, ce sont :

Le haut Tell

De Ghardimaou au Kef

Ensemble comportant des formations à oléo-lentisque, en basse altitude, relayées à partir de 400 à 500 par les formations à pin d’Alep et plus haut, à partir de 700 à 800 m par celles à pin d’Alep et Chêne vert ou des formations qui en sont issues par dégradation dont essentiellement les garrigues à romarin et parfois des maquis.

Du Kef à la Dorsale

Ensemble où la majeure partie des terres sont mise en culture, le reste, montagneux et collinaire, surpâturé, comportant des associations végétales plus arides que celles à pin d’Alep décrites précédemment, où le pin d’Alep est s’associé au genévrier de Phoenicie et quand la dégradation est poussée, il cède les lieux aux garrigues à romarin.

C’est un ensemble de montagnes et de hauts plateaux situés entre la Dorsale et la Khroumirie. Il comprend deux principaux écosystèmes types qui correspondant aux zones comprises entre Ghardimaou-Le Kef et entre le Kef-la Dorsale :