La Dorsale tunisienne

Cet ensemble est représenté par onze écosystèmes correspondant aux principaux reliefs de la dorsale dont on donne cidessous les principales caractéristiques.

Djebel Chaâmbi

Erigé en Parc national depuis 1980. Il se situe à 15 km à l’Ouest de Kasserine et culmine à 1.544 m, point le plus élevé du pays. Cette montagne comprend, en plus des substrats typiques de la Dorsale, des dépôts de zinc, de galène, d’hématite et des traces de houille.

Le climat de Chaâmbi est différent de celui de Kasserine, et les précipitations y augmentent, selon un gradient altitudinal de 20 mm par 100 m d’élévation. Les plaines relativement sèches (semi-aride supérieur) contrastent avec le sommet subhumide qui reçoit une précipitation annuelle de 500 mm sous forme de pluie, grêle et neige, avec une humidité additionnelle à partir des nuages et du brouillard.

Le sommet du Chaâmbi est occupé par une formation végétale où prédomine le chêne vert. En descendant en altitude, c’est le pin d’Alep qui devient dominant et, à la base, s’étend une steppe d’alfa. La gazelle des montagnes, le mouflon à manchettes, le sanglier, l’hyène rayée, le chacal, le lièvre, etc., sont parmi les espèces animales qui y vivent. De plus, plusieurs espèces de rapaces sont nicheuses dans le Parc, notamment le faucon pèlerin et le vautour percnoptère.

Djebel Bireno

Situé à 35 km au Nord-Ouest de Kasserine, cette montagne culmine à 1.419 m. Son substratum géologique est dominé par les foramtions marneuses et à grès. Le bioclimat y est semi-aride supérieur.

Les hauteurs sont couvertes de chêne vert en mélange avec le pin d’Alep et le genévrier oxycèdre. Plus bas, le pin d’Alep est prédominant en association avec les cistes et les genêts, ainsi que le genévrier de Phoenicie lorsque l’aridité augmente, sinon il cède la place aux formations à alfa ou celles à sparte lorsque les sols sont gypseux.

Les espèces mammaliennes qui habitent le Djebel comprennent l’hyène rayée, le chacal, le renard, sanglier, le porc-épic, le hérisson, etc.. Parmi les oiseaux, on cite le faucon, la perdrix gambra, le grand corbeau et la chouette effraie.

Djebel Mghilla

Situé à 10 km au Nord de Sbeitla, il culmine à 1.378 m. Les pentes sont rocheuses, et présentent plusieurs affleurements nus. Les associations végétales sont similaires à celles du Chaâmbi, mais le chêne vert y est rabougri et épars. Les animaux qui y vivent comprennent le sanglier, le chacal, le renard, l’hyène rayée, le lièvre, la tourterelle des bois, la perdrix gambra et la huppe fasciée.

Djebel Oueslat

Il est situé à 40 km au Nord-Ouest de Kairouan et culmine à 895 m. La couverture végétale comprend du Pin d’Alep en voie de dégradation, de l’oléastre, le lentisque, le caroubier, le genévrier de Phénicie, le romarin, etc...Le Djebel est un site de nichage pour le vautour percnoptère, le faucon pèlerin et l’aigle botté. Nombreuses autres espèces de rapaces, d’oiseaux et de mammifères vivent sur le Djebel.

Djebel Serdj

Il est situé à 20 km au Sud-Est de Siliana et à 60 km au Nord-Ouest de Kairouan. Il culmine à 1.357 m. La végétation est particulièrement riche sur le Djebel Serj où l’on rencontre, en plus du pin d’Alep et son cortège habituel, le chêne vert, le chêne liège, l’érable, le cyprès toujours vert, l’azerolier et le carroubier. Une importante population de chauves-souris habite l’une des grottes du Djebel.

Djebel Bargou

Il est situé au Nord-Est de Serj et à 20 km à l’Est de Siliana. Il culmine à 1.268 m. Le Djebel comporte une rangée de falaises de 10 à 50 m de hauteur où des grottes ont été creusées. La végétation est très riche à Bargou. Les espèces à signaler sur ce site sont le chêne vert, le térébinthe, le genévrier oxycèdre et le caroubier. La faune du Djebel comprend, entre autres, l’hyène rayée, le porc-épic et les faucons pèlerins nicheurs.

Djebel Mansour

Localisée à 20 km au Sud-Ouest du Fahs, cette montagne culmine à 678 m. Le bioclimat y est semi-aride inférieur à aride supérieur ; voire subhumide, sur les sommets Le Djebel est bien couvert de pin d’Alep. Le chêne vert y est clairsemé dans la forêt de pin et rarement seul. Dans les conditions plus sèches (versants sud), le genévrier de Phoenicie s’associe ave le pin. Parmi les espèces animales, on signale la présence du porc-épic et de l’hyène rayée.

Djebel Zaghouan

Située au Sud de la ville de Zaghouan, cette montage culmine à 1.295 m. La neige est habituelle en hiver, et la pluviométrie moyenne annuelle, de 450 à 500 mm, est supérieure à celle enregistrée dans les régions environnantes. Le sommet est couvert par une strate herbacée basse, du type prairie. Le chêne vert prédomine autour du sommet et sur les pentes élevées du versant Nord. Une forêt de pin d’Alep domine la partie Ouest du Djebel. Les pentes basses sont couvertes de Pin d’Alep en voie de dégradation, ainsi que par les formations à oléo-lentisque et carroubier. Les espèces végétales particulières y rencontrées sont l’érable, le sorbier, le chêne kermès, le thuya de Berbérie et le térébinthe. Les espèces animales à signaler sont les rapaces nicheurs sur les rebords et falaises. On peut citer le vautour percnoptère, l’aigle royal et les faucons pèlerin et crécerelle.

Djebel Ressas

Situé à 25 km au Sud-Ouest de Tunis, il culmine à 795 m d’altitude. Il est couvert par une forêt de thuya de Berbérie associée à des formations à oléo-lentisque. D’autres espèces sont présentes telles que le chêne kermès, le périploque, le thym, le philaire, le cyclamen de Perse, les genêts et les cistes. Djebel Ressas est connu pour être un site de nichage de plusieurs espèces de rapaces dont le faucon pèlerin, le vautour percnoptère et le faucon crécerelle.

Djebel Bou Kornine

Il se situe à l’Ouest de Hammamlif, à 18 km au Sud de Tunis et culmine à 567 m. La pluviométrie annuelle moyenne y est d’environ 420 mm en basse montagne et atteint 660 à 700 mm au sommet. La majeure partie du Djebel est couverte par une forêt de thuya de Berbérie. La forêt comprend plusieurs autres espèces végétales dont les pins d’Alep et pignon, le caroubier, l’oléastre, l’arbousier, l’azerolier, le myrte, le chêne vert, le périploque, le cyclamen de perse, le câprier, le palmier nain ainsi que de nombreuses espèces d’Orchidées. La faune comprend des mouflons à manchettes (réintroduits), des sangliers, le porc-épic, la genette, le faucon pèlerin, le vautour percnoptère, la perdrix gambra.

Djebel Sidi Abderrahmane

Il est situé dans la péninsule du Cap Bon. Il culmine à 637 m et est entouré de vastes plaines agricoles. La montagne subit l’influence maritime, ce qui modère sa température et accroît sa pluviométrie annuelle. Le brouillard y est fréquent et l’humidité de l’air élevée. La végétation y est dominée par les formations à thuya de Berbérie du côté Sud-Ouest du Djebel et de manière dispersée partout ailleurs. Le chêne vert existe à l’état clairsemé dans la forêt, et le chêne kermès domine la végétation littorale climacique. Le Chêne liège n’y persiste qu’à l’état relictuel dans de rares stations. Il y a aussi des maquis à oléo-lentisque, du peuplier (le long des cours d’eau), le pin d’Alep, la lavande, le romarin, les genêts et les cistes.

Le Cap Bon est un site important pour les rapaces migrateurs, dont plusieurs s’arrêtent sur le Djebel pour se nourrir et se reposer.