Di Lu Ma Me Je Ve Sa
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
 

bannière left

L’Eco-tourisme

L'écotourisme est souvent décrit comme une forme de tourisme "à forte motivation". Il n'y a pas de définition universelle de l'écotourisme, généralement considéré comme un "tourisme favorable à l'environnement", ce qui, sur un plan pratique, est diversement interprété selon le pays. En l'absence de définition claire et reconnue, pour la Société Internationale de l'Eco tourisme (1991) il s’agit d’un tourisme responsable en milieux naturels qui préserve l'environnement et participe au bien-être des populations locales".

Bien qu'il soit difficile de définir l'écotourisme, celui-ci présente certains éléments communs :

  • La destination est généralement un milieu naturel non-pollué
  • Ses attraits sont sa flore et sa faune et plus généralement sa bio-diversité
  • L'écotourisme se doit de soutenir l'économie locale et la spécificité du lieu
  • Il doit contribuer à la conservation de l'environnement et, plus généralement, promouvoir la conservation de la nature
  • Les séjours éco-touristiques comportent souvent un élément pédagogique

Alors que les premières définitions de l'écotourisme mettaient l'emphase sur une proximité recherchée avec la nature par les touristes, les définitions plus récentes ont plutôt cherché à mettre en lumière une variété de principes associés au concept de développement durable.
On admet actuellement que l'écotourisme englobe les principes du tourisme durable en ce qui concerne les impacts de cette activité sur l'économie, la société et l'environnement et qu'en outre, il comprend les principes particuliers suivants qui le distinguent de la notion plus large de tourisme durable :

  • l'écotourisme contribue activement à la protection du patrimoine naturel et culturel;
  • l'écotourisme inclut les communautés locales et indigènes dans sa planification, son développement et son exploitation et contribue à leur bien-être;
  • l'écotourisme propose aux visiteurs une interprétation du patrimoine naturel et culturel;
  • l'écotourisme se prête mieux à la pratique du voyage individuel ainsi qu'aux voyages organisés pour de petits groupes.

En Tunisie, plusieurs tentatives et initiatives ont été développées et mis en œuvre durant surtout la dernière décennie. A ce niveau il y a lieu de citer les quelques réalisations suivantes :

  • Conception et réalisation de circuits éco-touristiques tels que le circuit des oliviers, le circuit des forêts, le circuit de la mémoire de la terre…
  • la construction/renforcement de l’infrastructure nécessaire au niveau de plusieurs aires protégées (centre d’accueil, écomusée, aires de jeu, gites d’hébergement pour les visiteurs,...
  • Aménagement de circuit éco-touristiques à l’intérieur des aires protégées...

Toutefois la valorisation de ces réalisations et potentialités s’est heurté à des difficultés d’ordre juridique et règlementaire dictés notamment par les lois et les procédures du Code forestier (notamment pour les aires protégées et espaces forestiers).